#noprint {display: none;} // Hide unwanted elements body {background:fff; color:000;} // Black text on White background a {text-decoration: underline; color:00f;} //Underline Hyperlinks in blue }

mercredi 14 avril 2010

Devenir son meilleur ami

estime de soi
Souvent, sans nous en rendre vraiment compte, nous sommes notre pire ennemi !

Cet ennemi se situe dans notre mental, dans nos verbalisations intérieures, cette petite voix qui nous parle sans que nous en ayons conscience.

Cette petite voix porte sans cesse des jugements et des commentaires sur ce que l’on dit, ce que l’on fait, ce que l’on pense… Et le plus souvent tout cela est très négatif.

C’est ainsi que l’on est habituellement le pire juge pour soi-même. On n’hésite pas à se traiter de « nul », « stupide », « con », « égoïste », « paresseux »,… C’est ainsi que l’on nourrit au quotidien notre pauvre estime de nous-mêmes et notre non-confiance en nous.

Dans un premier temps, nous avons à mettre notre conscience sur cette voix intérieure pour prendre conscience de ce qu’elle nous dit. Est-ce qu'elle aide, encourage, complimente, réconforte, ou plutôt, est-ce que cette petite voix dévalorise, injurie, bouscule, menace…

Ensuite nous avons à apprendre à agir avec nous-mêmes comme si on agissait avec son meilleur ami, c'est-à-dire, de façon encourageante et chaleureuse et prendre soin de soi à travers ce qui nous plaît et ce qui nous fait plaisir…

Belle journée à vous

1 commentaires:

Lise Meridor a dit…

Oui, trop souvent, on porte sur soi un regard qui nous inhibe. En même temps, il me semble que nous sommes parfois nos pires ennemis en portant sur nous-mêmes un regard trop complaisants. Cela dépend un peu de la situation.

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails