#noprint {display: none;} // Hide unwanted elements body {background:fff; color:000;} // Black text on White background a {text-decoration: underline; color:00f;} //Underline Hyperlinks in blue }

dimanche 30 mars 2008

Le simple art de bénir

Au réveil, bénissez votre journée, car elle déborde déjà d'une abondance de biens que vos bénédictions font apparaître. Car bénir signifie reconnaître le bien infini qui fait partie intégrante de la trame même de l'univers. Il n'attend qu'un signe de nous pour se manifester.

En croisant les gens dans la rue, dans le bus, sur le lieu de travail, bénissez-les tous. La paix de votre bénédiction sera la compagne de leur chemin, et l'aura de son discret parfum, une lumière sur leur route. Bénissez-les de toutes les façons concevables, car de telles bénédictions ne sèment pas seulement les semences de la guérison mais, un jour, jailliront comme autant de fleurs de joie dans les espaces arides de votre propre vie.

Bénir signifie désirer et vouloir inconditionnellement, totalement et sans réserve aucune, le bien illimité pour les autres et les évènements de la vie en puisant aux sources les plus profondes et les plus intimes de votre être.
Bénir signifie invoquer la protection divine sur quelqu'un ou quelque chose, penser avec une reconnaissance profonde à elle, l'évoquer avec gratitude. Cela signifie encore appeler le bonheur sur quelqu'un, encore que nous ne soyons jamais la source de la bénédiction, mais simplement le témoin joyeux de l'abondance de la vie.

Quand dans votre journée, quelque évènement inattendu vous bouleverse vous autant que vos plans, éclatez en bénédictions, car la vie est en train de vous apprendre une leçon, même si la coupe peut vous sembler amère. Car cet évènement que vous pensez être si indésirable, vous l'avez en fait suscité, afin d'apprendre la leçon qui vous échappait si vous hésitiez à le bénir.

Bénir signifie reconnaître une beauté omniprésente, cachée aux yeux matériels. C'est activer la loi universelle de l'attraction qui, du fond de l'univers, aménera dans votre vie exactement ce dont vous avez besoin dans le moment présent pour grandir, progresser, et remplir la coupe de votre joie.

Il est impossible de bénir et de juger en même temps. Alors maintenez en vous ce désir de bénir comme une incessante résonance intérieure et comme une perpétuelle prière silencieuse, car ainsi, vous serez de ceux qui procurent la paix, et, un jour, vous découvrirez partout la face même de Dieu.

PS : Et par dessus tout, n'oubliez pas de bénir cette personne merveilleuse et si digne d'amour que vous êtes...

Source : Pierre Pradervand, auteur de plusieurs ouvrages-clefs aux Editions Jouvence

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails