#noprint {display: none;} // Hide unwanted elements body {background:fff; color:000;} // Black text on White background a {text-decoration: underline; color:00f;} //Underline Hyperlinks in blue }

mardi 18 janvier 2011

Les pensées d'Omraam Mikhaël Aïvanhov

J'ai découvert il y a peu le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov et je trouve ses messages très inspirants. Je l'ai découvert grâce à la newsletter Prosveta qui diffuse son enseignement et Matin Magique, une autre magnifique newsletter écrite par Marie-Pier Charron.. En voici quelques uns qui me parlent beaucoup..

De l'utilité de la souffrance

La souffrance est pénible évidemment, et il est normal que nous cherchions à l'éviter. Mais si nous ne souffrions pas, nous ne prendrions jamais nous-même la décision de nous transformer.
Et comme de toute façon il est impossible d'échapper à la souffrance, au lieu de nous révolter contre elle, nous devons comprendre son utilité, car elle est un feu qui brûle les impuretés.
Le feu possède une propriété qu'il faut connaître : il ne détruit jamais ce qui est de même nature que lui.
Au moment où il pénètre en l'homme, il ne brûle que ses impuretés. La matière qui est pure ne se consume pas, elle résiste au feu et devient lumineuse parce qu'elle vibre à l'unisson avec lui. C'est cette matière qui forme notre corps de gloire, notre corps de lumière dont parlent les Ecritures. Quand l'initié réussit à allumer le feu divin en lui, il embrase la matière de son être et la fait briller comme un soleil.
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Le sens de l'existence

"L'incarnation est une longue descente dans la matière au cours de laquelle notre esprit prend dans chaque région de l'univers, les éléments qui constitueront ses différents corps : atmique, bouddhique, causal, mental, astral et enfin le corps physique.
Une fois incarnés dans le corps physique, nous ne nous souvenons plus des régions que nous avons ainsi traversées, des expériences, des découvertes que nous avons faites.
Mais tout est là, inscrit au-dedans de nous. Et maintenant, ceux qui veulent retrouver ces connaissances, atteindre cette mémoire millénaire, doivent vivre d'après les règles de la Science Initiatique, se soumettre à certaines règles et pratiques enseignées par les grands Maîtres de l'humanité. C'est ainsi qu'ils parviendront à faire ressortir de la profondeur de leur être tout ce qu'ils ont vécu et connu dans les régions subtiles.
Quant à ceux qui ne font pas d'efforts, cette remémoration sera toujours repoussée à plus tard, on ne sait quand...
Et en attendant, ils continueront à se poser les mêmes questions sur le sens de l'existence."
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Le commencement est en soi

"Tant que l'on n'a pas trouvé intérieurement ce que l'on cherche au-dehors, on passera à côté sans le voir, car le monde extérieur n'est qu'un reflet de notre monde intérieur. Que ce soit la beauté, l'amour, la sagesse, il est presque inutile de les chercher autour de soi si on n'a pas commencé par les découvrir en soi."
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Le joie véritable

"La joie véritable n’a pour cause rien de visible ou de tangible, c’est une joie que vous donne la seule sensation d’exister comme âme et comme esprit. Alors, au lieu d’attendre de posséder quelque chose ou quelqu’un pour vous réjouir, au contraire, réjouissez-vous de l’existence des êtres et des choses, car c’est dans cette joie qu’ils vous donnent que vous avez la sensation qu’ils vous appartiennent. C’est ce qui vous donne de la joie qui vous appartient, alors que ce qui vous appartient ne vous donne pas nécessairement beaucoup de joie. Tout ce qui vous réjouit, vous le possédez, et beaucoup mieux que si vous en étiez le vrai propriétaire."
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Être source de vie

Dieu a donné la vie à toutes les créatures, mais c’est à elles de faire des efforts pour devenir chaque jour plus vivantes. Devenir plus vivant signifie donner sa lumière et sa chaleur. Il est tellement agréable de rencontrer des êtres chez lesquels on sent que tout est animé, éclairé !
On aime un arbre parce qu’il a des fruits, on aime une source parce que l’eau coule, on aime les fleurs parce qu’elles ont des couleurs et des parfums. De la même façon, on aime les créatures qui s’ouvrent pour donner quelque chose de pur, de lumineux, de chaleureux. Alors, apprenez à cultiver en vous-même cette vie jaillissante. Habituez-vous à sourire, à regarder avec amour, à arracher de votre cœur quelques particules pour les envoyer aux autres. C’est vous qui vous sentirez plus riche, plus heureux.
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Belle journée à tous

Sia

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails