#noprint {display: none;} // Hide unwanted elements body {background:fff; color:000;} // Black text on White background a {text-decoration: underline; color:00f;} //Underline Hyperlinks in blue }

lundi 24 septembre 2007

L'aigle

Une vieille légende indienne raconte qu’un brave trouva un jour un oeuf d’aigle et le déposa dans le nid d’une « poule de prairie ». L’aiglon vit le jour au milieu d’une portée de poussins de prairie et grandit avec eux.
Toute sa vie l’aigle fit ce qu’une poule de prairie fait normalement. Il chercha dans la terre des insectes et de la nourriture. Il caqueta de la même façon qu’une poule de prairie. Et lorsqu’il volait, c’était dans un nuage de plumes et sur quelques mètres à peine.
Après tout, c’est ainsi que les poules de prairie sont censées voler.
Les années passèrent. Et l’aigle devint très vieux. Un jour, il vit un oiseau magnifique planer dans un ciel sans nuage. S’élevant avec grâce, il profitait des courants ascendants, faisant à peine bouger ses magnifiques ailes dorées.
« Quel oiseau splendide! » dit notre aigle à ses voisins.
« Qu’est-ce que c’est ? »
« C’est un Aigle, le roi des oiseaux, » caqueta sa voisine. Mais il ne sert à rien d’y penser à deux fois. Tu ne seras jamais un aigle. »
Ainsi l’aigle n’y pensa jamais à deux fois.
Il mourut en pensant qu’il était une poule de prairie.

---------------------------------------------------------------------
Histoires Magiques
Du Club-Positif
Par Christian H. Godefroy

1 commentaires:

Anonyme a dit…

je connais cette histoire mais elle ne se termine pas de la même façon: Un jour, un vieillard arrive au village et trouve l'aigle avec les poules. Il demande au fermier la possibilité d'emmener l'aigle avec lui. Le fermier le laisse, l'aigle ne servant à rien au poulailler, si ce n'est manger le grain de ses poules. Le vieillard emmène alors l'aigle dans la montagne, et l'aigle découvre avec émerveillement le lever du soleil au sommet. Le vieillard lui explique que c'est un aigle, pas une poule, et qu'il ne tient qu'à lui de s'élancer dans l'espace vers le soleil. L'aigle est apeuré, mais il est attiré irrésistiblement, comme un élan qui vient du plus profond de son être. Il étire ses ailes et s'élance, sent les courants d'air et monte dans le ciel en tournoyant...

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails