#noprint {display: none;} // Hide unwanted elements body {background:fff; color:000;} // Black text on White background a {text-decoration: underline; color:00f;} //Underline Hyperlinks in blue }

mardi 8 juillet 2008

Quand l'amour n'est qu'illusion...

Les événements de la vie sont toujours là pour nous faire grandir… Parfois je me demande même si ce n’est pas nous qui créons ce que nous redoutons afin de pourvoir dépasser cette situation ! Et quand le même scénario de vie recommence encore et encore, c’est que nous ne l’avons pas encore dépassé pleinement, et qu’il y a encore des choses à comprendre, des choses à chercher au fond de soi afin d’agir (et pas réagir) autrement…

Suite à une situation récurrente dans mon histoire, je me suis penchée sur un texte très intéressant sur l’amour et ses illusions rédigé par Jean GARNEAU, psychologue.


Il présente deux articles basés sur les conceptions erronées qui nuisent à notre vie amoureuse. Il montre comment le mythe du grand amour peut fausser nos relations avec nos intimes et nous condamner à des échecs répétés qui nous blessent et nous angoissent inutilement.

Jean Garneau explique comment il faut, pour sortir de cette impasse, remplacer l'admiration par l'estime, les espoirs magiques par des satisfactions concrètes et la fusion symbiotique par le contact réel.

Il explique aussi comment cette mauvaise définition de l'amour repose sur un déni de la solitude et des responsabilités qui en découlent ainsi que sur une recherche du droit d'exister.

Ce sont ces fondements cachés qui constituent la clé en nous indiquant les défis essentiels qu'il nous faut relever pour abandonner ce mythe et le remplacer par une vision de l'amour qui conduise à l'épanouissement et à la satisfaction.


Je vous invite à lire ce document riche en compréhension des rapports humains lorsqu’il s’agit de relations basées sur l’Amour. Pour moi, Amour est avec un grand A car même si l’auteur se centre sur de la vie amoureuse, mon expérience et mes recherches me prouvent que ces mécanismes peuvent très bien apparaître également dans certaines relations amicales dites « fusionnelles ».

Voici les deux articles sous format PDF à télécharger.
Quand l'amour n'est qu'illusion

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Ce que dit ce monsieur et très pragmatique et me semble nettement plus réaliste que la mièvrerie que l'on veut nous vendre. Autant cette auto-illusion qu'est l'amour pouvait avoir un fondement d'efficacité lorsque l'homme vivait en faible densité et que l'information était partagée par peu, autant actuellement dans la densité gigantesque d'humains dans laquelle nous vivons et à la vitesse à laquelles les informations circule l'amour en tant qu'illusion ne peut plus perdurer longtemps.

Le fait de croire à l'amour avec un grand A me semble relativement naïf. J'explique le paradoxe de l'amour avec un grand A.

Soit A aime totalement B, cet amour est beau, il est fort, il est intense, il est fusionnel. Si A aime autant B il doit y avoir une raison, c'est que B doit posséder quelque chose que ni C, ni D ni E ne possèdent. De ce fait cet amour de A pour B n'est pas désintéressé étant donné que c'est une propritété que B possède qui rend l'amour de A dirigé vers une seule personne.

De ce fait cet amour est intéressé, c'est parce que B possède quelques chose que A veut qu'il l'aime. Or je doute qu'un amour intéressé puisse être un amour avec un grand A, c'est un petit amour où l'on aime quelqu'un pour ce qu'il nous apporte et non pas de manière inconditionnelle. Pour que l'amour existe il faut une condition spécifique entre A et B pour qu'il aie lieu étant donné que cet amour ne marche pas entre A et C ou D ou E.

De ce principe je ne vois pas comment un amour envers une personne peut être un amour avec un grand A, ce n'est qu'un petit amour conditionnel, ou la condtion est la raison même de la direction de l'amour vers une personne en particulier et non dirigée de manière complètement ryonnante partout autour de soi.

Le seul amour avec un grand A qui puisse donc exister est un amour inconditionnel et s'il est inconditionnel il est forcément dirigé vers rien de praticulier, vers aucun individu car si non il redevient immédiatement conditionnel et redevient un petit amour intéressé.

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails